Présentation

L’ASSOCIATION POUR LES DEFICIENTS SENSORIELS DE MAYOTTE (ADSM), association Loi 1901 créée en 1999, s'est construite autour de ses administrateurs, de personnels motivés et engagés. Elle est née de la volonté de femmes et d’hommes vivants à Mayotte et sensibles aux problèmes rencontrés par des enfants en situation de handicap, essentiellement le handicap sensoriel.

Sur le plan scolaire, ces enfants faisaient l’objet d’une forte discrimination, mais restent soumis comme les autres à l’obligation scolaire posée par la loi de la république.

Dès 1999, soucieux de la scolarisation et du devenir des enfants atteints d’une déficience sensorielle, unis par le même idéal, résolument solidaires des plus démunis, des acteurs de la société civile, des responsables de diverses administrations et des parents d’enfants déficients sensoriels, ont créé l’ADSM. La création de l’association est la résultante d’une action menée par un petit nombre de personnes.

Rapidement, les actions menées par l’association ont vite évolué parce que la demande d’accompagnement existe et est bien réelle sur l’Ile de Mayotte.

L’Association compte de nos jours 67 membres qui représentent les familles, les jeunes adultes accompagnés, les représentants de la société civile, les anciens salariés. L’Association gère de nos jours :

>Un service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (SAFEP),
>Un Service de Soutien à l’Education Familiale et à l’Intégration Scolaire (SSEFIS)
>Un Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS)
>Un service d’accompagnement des adultes déficients sensoriels
>Un service de loisirs pour tout public
>Un organisme de formation
>
Une micro-crèche

 

LES VALEURS DE L'ASSOCIATION

Promouvoir l’égalité des droits et des chances : En accord avec la loi du 11/02/2005, l’engagement des membres est de veiller à ce que les personnes ayant une déficience sensorielle ne soit exposé à aucune discrimination dans son quotidien

Promouvoir le relationnel : permettre aux usagers et à leurs familles ainsi qu’aux professionnels en contact avec eux de pouvoir instaurer une communication par l’apprentissage de la Langue des Signes française (LSF);

Rompre la solitude : de la promotion du relationnel découle la rupture de la solitude des déficients visuels et sensoriels

Promouvoir la participation et la citoyenneté de la personne déficiente sensorielle

Accompagner les familles : l’engagement de l’ADSM est d’accompagner les familles dès le dépistage du handicap, pour une meilleure prise en charge de l’usager et de répondre aux besoins d’information et de sensibilisation des parents des enfants.

Considérer la personne accueillie dans toute son histoire : Accompagner une personne en situation de handicap pour les membres de l’ADSM n’est pas synonyme d’une rupture mais une continuité dans de meilleures conditions et dans le respect de la dignité de la personne

Intégration professionnelle : Assurer un suivi continu des personnes prises en charge au sein de l’ADSM afin de leur permettre une intégration professionnelle réussie et adaptée.